Auteur : asnong_h

Livre| L’Asie du sud-est contemporain |de Barthélémy Courmont et Éric Mottet | Presse de l’Université du Québec | 2020

Auteurs | Barthélémy Courmon (Université catholique de Lille, France) et Éric Mottet (UQAM)

Collection Asies contemporaines

2020, 184 pages, D5254, ISBN 978-2-7605-5254-8

Pour en savoir plus

Résumé
L’Asie du Sud-Est est l’une des régions les plus effervescentes de la
planète. Forte d’une population de 650 millions d’habitants et d’une
croissance économique élevée, son attractivité dépasse largement les
frontières asiatiques ; le monde entier s’intéresse désormais aux développements
de ce territoire dont l’influence ne fera qu’augmenter dans
les prochaines décennies. Son développement économique accéléré
est favorable à l’émergence de nouveaux enjeux d’ordres politique,
économique, démographique, territorial, social et environnemental,
qui, une fois mis bout à bout, peuvent accentuer les contrastes économiques
et sociaux, voire les déséquilibres d’une région soumise aux
défis de l’intégration.
Le présent ouvrage brosse un tableau des différentes dynamiques
de l’Asie du Sud-Est. Sans être exhaustif, ce portrait prend
appui sur les trajectoires suivies depuis un demi-siècle et fournit des
clés de compréhension des problématiques actuelles. Il consiste en
une analyse pluridisciplinaire de l’Asie du Sud-Est contemporaine dans
sa globalité. Si chaque thème abordé offre l’occasion de se pencher
plus particulièrement sur un des pays de la zone (car d’importantes
disparités subsistent parfois entre les pays), c’est l’approche régionale
et transversale qui reste privilégiée, afin de mettre en relief les réalités
qui sont celles de l’Asie du Sud-Est.
Cet ouvrage s’adresse aussi bien aux chercheurs et aux
étudiants qu’aux journalistes, ainsi qu’à toute personne curieuse de
découvrir l’Asie du Sud-Est d’aujourd’hui.

Appel à communication | 15e colloque sur les risques naturels au Québec qui se tiendra les 6 et 7 mai 2020 | Au congrès annuel de l’ACFAS

Sous la thématique: Pour une meilleure connaissance des risques naturels

Coorganisation

Logo UQAR

Date limite pour soumettre un résumé | vendredi 21 février 2020

Veuillez transmettre votre résumé par courriel à l’adresse suivante : kebiche.mustapha@uqam.ca

Inondation à l’embouchure de la rivière Maskinongé, au printemps 2019 (Photo Jean-Pierre Gagnon (OBVZBayonne))

Inondation à l’embouchure de la rivière Chicot, au printemps 2019.
Le Département de géographie de l’UQAM et la Section de géographie de l’UQAR, en collaboration avec le réseau RIISQ (Réseau Inondations InterSectoriel du Québec), vous invitent au 15e colloque sur les
risques naturels au Québec qui se tiendra lors du 88e congrès de l’ACFAS, les mercredi 06 et jeudi 7 mai 2020, à l’Université Sherbrooke et l’Université Bishop’s. Vous êtes invité.e.s à soumettre une proposition de communication sur toute thématique en lien avec les risques naturels pouvant s’intégrer dans les axes suivants :

  1. Vers une meilleure connaissance des risques naturels *
  2. Pour une gestion et une communication efficaces des risques naturels
  3. Expériences internationales dans la gestion des risques naturels


Le Département de géographie de l’UQAM et la Section de géographie de l’UQAR, en collaboration avec le réseau RIISQ (Réseau Inondations InterSectoriel du Québec), vous invitent au 15e colloque sur les risques naturels au Québec qui se tiendra lors du 88e congrès de l’ACFAS, les mercredi 06 et jeudi 7 mai 2020, à l’Université Sherbrooke et l’Université Bishop’s. Vous êtes invité.e.s à soumettre une proposition de communication sur toute thématique en lien avec les risques naturels pouvant s’intégrer dans les axes suivants :

  1. Vers une meilleure connaissance des risques naturels *
  2. Pour une gestion et une communication efficaces des risques naturels
  3. Expériences internationales dans la gestion des risques naturels
  • Une attention particulière sera portée aux inondations Votre proposition devra comprendre un court résumé (maximum de 1500 caractères incluant les espaces), synthétisant les points clés qui seront développés dans la présentation et son titre ne devra pas dépasser 180 caractères, espaces compris.
  • Votre résumé devra inclure les noms, établissements d’attache et adresses courriels de tous les auteurs.
  • Le comité scientifique étudiera votre proposition et vous répondra rapidement. En cas d’acceptation de votre communication, il sera important de vous inscrire au congrès de l’ACFAS et d’acquitter les
    frais requis. Cette inscription pourra se faire en ligne, à l’adresse suivante :
    http://www.acfas.ca/evenements/congres/inscription

    Comité organisateur colloque :
    Mustapha Kebiche, professeur associé, Département de géographie, UQAM
    Thomas Buffin-Bélanger, professeur, Section de géographie, UQAR
    Pascal Bernatchez, professeur, Section de géographie, UQAR
    Philippe Gachon, professeur, Département de géographie, UQAM

1ère édition | Colloque Planification territoriale et développement local : Regards croisés et Soirée Retrouvailles du DESS en PTDL| Jeudi 30 janvier 2020

Local D-R200, Pavillon Athanase-David (D), UQAM, 1430 rue Saint-Denis, Montréal
30 janvier 2020 | 8h30 à 17h00

Le Département de géographie de l’UQAM organise la première Journée Planification territoriale et développement local : Regards croisés.

La journée comportera deux volets dont le premier sera un colloque qui débutera à 8h30 et sera consacré à des panels thématiques en lien avec le développement territorial, la planification et l’aménagement du territoire, ainsi qu’à un panel sur les métiers du territoire.

Cette journée conférences poursuivra quatre objectifs. Le premier étant de rassembler des étudiant.e.s, diplômé.e.s, professionnel.le.s et chercheur.e.s afin d’échanger sur le thème de la planification territoriale et du développement local. Elle visera également à mettre en relation les étudiant.e.s et les jeunes diplômé.e.s du DESS en PTDL avec des employeur.e.s. Elle sera aussi l’occasion de souligner les 20 ans d’existence du programme d’étude dans le cadre du 50e anniversaire de l’UQAM. Enfin, elle cherchera à faire la promotion du programme DESS en planification territoriale et développement local.

Inscrivez-vous à cet événement
Colloque PTDL : Regards croisés

Tarifs
Colloque (dîner et pauses inclus) | 40$
Cocktail retrouvailles | 15$
Colloque (dîner et pauses inclus) + cocktail retrouvailles | 50$
Colloque – Tarif étudiant | Gratuit

Cocktail RETROUVAILLES | 20 ans du DESS en Planification territoriale et développement local
Le second volet consistera en un cocktail de retrouvailles et réseautage (5@7) pour souligner le 20e anniversaire du programme en planification territoriale et développement local et qui permettra ainsi aux participant.e.s d’échanger dans un contexte informel.

Inscrivez-vous
5 à 7 RETROUVAILLES – 20 ans du DESS en PTDL

Responsable du comité organisateur
Mélanie Doyon

Partenaires

Nous tenons à remercier nos commanditaires


Chapitre de livre| Leçons à tirer des inondations récentes : l’importance de l’intersectorialité | par Philippe Gachon | Dans L’état du Québec 2020

Auteur | Philippe Gachon, professeur, Département de géographie et ESCER, UQAM

L’état du Québec 2020 (p. 148–155). Montréal
Sous la direction de F. Huot

Pour en savoir plus

Voir aussi l’article dans le Cahier promotionnel du journal Le Devoir du 2 et 3 novembre 2019.

Article scientifique | Climate change and infectious diseases: What can we expect?| NH Ogden et Philippe Gachon | Canada Communicable Disease Report 2019

Revue – Canada Communicable Disease Report (CCDR)
Volume 45, numéro 4 ; p. 76-80

Auteurs | NH Ogden (Santé publique Canada) et Philippe Gachon (Géographie, UQAM, ESCER)

Pour en savoir plus.

Abstract
Global climate change, driven by anthropogenic greenhouse gas emissions, is being particularly felt in Canada, with warming generally greater than in the rest of the world. Continued warming will be accompanied by changes in precipitation, which will vary across the country and seasons, and by increasing climate variability and extreme weather events. Climate change will likely drive the emergence of infectious diseases in Canada by northward spread from the United States and introduction from elsewhere in the world via air and sea transport. Diseases endemic to Canada are also likely to re-emerge. This special issue describes key infectious disease risks associated with climate change. These include emergence of tick-borne diseases in addition to Lyme disease, the possible introduction of exotic mosquito-borne diseases such as malaria and dengue, more epidemics of Canada-endemic vector-borne diseases such as West Nile virus, and increased incidence of foodborne illnesses. Risk is likely to be compounded by an aging population affected by chronic diseases, which results in greater sensitivity to infectious diseases. Identifying emerging disease risks is essential to assess our vulnerability, and a starting point to identify where public health effort is required to reduce the vulnerability and exposure of the Canadian population.

Article scientifique | L’appropriation des terres agricoles à des fins de villégiature: le cas de la municipalité régionale de comté de Memphrémagog |Fabien Loyer et Mélanie Doyon | Revue Recherches sociographiques, 2019

Volume 60, numéro 1 | Janvier – avril 2019
ISSN 0034-1282

Pour en savoir plus.

Auteurs | Fabien Loyer (Diplômé du DESS en planification territorial et développement local), Mélanie Doyon (Professeure, Géographie UQAM)

Résumé
Bien que les Trente Glorieuses marquent le début d’une importante diminution de la population rurale et en particulier du nombre d’agriculteurs au Québec, cette période est également le témoin d’un phénomène de « retour à la campagne » ou, autrement dit, d’exode urbain. La nouvelle attractivité des campagnes va favoriser l’apparition d’une nouvelle catégorie de villégiateurs qui acquièrent de plus en plus des terres agricoles à des fins non agricoles. Cet article vise à mettre en lumière les conséquences que pareille appropriation de terres agricoles peut avoir sur la pérennité et la viabilité de l’agriculture de la Municipalité régionale de comté (MRC) de Memphrémagog, un territoire qui connaît depuis les dernières années une diminution de son dynamisme agricole et une présence grandissante de villégiateurs.

Article scientifique | Deux portraits sur le bureau de Pierre Dansereau pour être [vraiment] au monde | Auteur : Jacques Schroeder

Dans la revue Dynamiques environnementales

Numéro 39 – 40 | Explorateurs, femmes et hommes de science : voyages en terres mal connues

Cliquer ici pour lire l’article en ligne.

Résumé

Après 1976 et durant près de 30 ans, Pierre Dansereau a continué de travailler à l’Université du Québec à Montréal. Ses collaborateurs autant que les visiteurs ont souvent noté que, sur son bureau, il y avait deux petits cadres contenant les reproductions de portrait de Darwin et de Humboldt. Les étapes de la vie de cet écologiste mort en 2011 permettent de rappeler comment ont évolué les connaissances concernant le vivant au XXe siècle et la part qu’il y a prise. À une prime enfance entre la fascination des mots et le plaisir du contact avec les choses, succède une adolescence illuminée par les littératures « canadienne-française », française et anglaise. Deux ans à naviguer vers l’Arctique puis vers les Tropiques l’amènent à étudier les plantes, découvrir l’efficacité heuristique du darwinisme et partir faire un doctorat à Genève. De retour au Canada à la veille de la seconde guerre mondiale, il étudie les érablières, élabore et valide sa « sociologie végétale » et enseigne successivement dans 3 universités. Chercheur reconnu, voyageant et participant à la consolidation de la Synthèse évolutionniste, il publie en 1957 « Biogeography : an Ecological Perspective ». Loin de l’académisme ambiant, il pose les plantes et les animaux, de l’individu aux populations, dans un paysage dynamique permettant de comprendre la complexité de leur distribution. Et fait éditorial neuf, Dansereau termine son livre par un chapitre consacré à l’impact des humains sur les milieux naturels. L’emballement de la démographie mondiale et le constat de la limitation des systèmes naturels, poussent alors Dansereau à élaborer son « écologie humaine » dans le droit fil de sa sociologie végétale. Avec toutefois un retournement de perspective, puisqu’il est impératif pour les humains d’anticiper les conséquences des développements souhaités. Aussi propose-t-il que la « sympathie de plus en plus élargie » chère à Darwin se transforme en une solidarité biologique efficace. Une telle solidarité a l’avantage de s’appuyer sur les réalités du monde que les explorateurs et les naturalistes du siècle précédant avaient révélées. Eux qui découvrant terres et mers, ont permis que s’élaborent des savoirs pour les comprendre sous le regard tutélaire de Humboldt qui a si bien pressenti la connexité des choses. C’est probablement pour cela que Pierre Dansereau dans son travail s’est imposé d’être en permanence sous les regards croisés de Darwin et de Humboldt.

Revue scientifique | Explorateurs, femmes et hommes de science: voyage en terres mal connues | Numéro spécial de la revue Dynamiques Environnementales | Sous la direction de Jacques Schroeder et Janos Puskas | 2017

Dynamiques Environnementales | Journal international des géoscienceset de l’environnement
Numéro 39 – 40 | 2017

Nicolas Copernic [Texte intégral]

Jacques Schroeder, professeur, Géographie UQAM | Avant-propos [Texte intégral]

Richard Maire et Teddy Auly | Éditorial – De l’exploration de la Terre à « notre avenir à tous » [Texte intégral]

Maria Margarethe Kirch [Texte intégral]

Faculté des sciences humaines de l’UQAM

Incontournable du domaine des sciences humaines et sociales, la Faculté des sciences humaines de l’UQAM propose des programmes d’études solidement ancrés tant sur le plan théorique qu’empirique. Elle offre un milieu universitaire dynamique, stimulant et inclusif propice à la réalisation de recherches novatrices, à la liberté intellectuelle et à la démocratisation des savoirs.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de géographie
Local A-4030
1255, St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3R9