Doctorat en géographie

Le doctorat en géographie de l’UQAM se positionne favorablement et de manière stratégique par rapport aux enjeux contemporains, notamment quant aux innovations qu’exigent notre monde et l’état dans lequel il se trouve. De ce fait, il joue un rôle scientifique et social primordial.

Sommaire du programme

  • Cycle: 3e cycle
  • Crédits: 90 crédits
  • No. du programme: 1748
  • Régimes: Temps complet (3 ans)
    et temps partiel (5 ans)
  • Admission: en continu
Doctorat en géographie - sainte-camille

Le programme de doctorat en géographie de l’UQAM a pour objectif général la formation de personnes hautement qualifiées en géographie ainsi que l’avancement des connaissances dans des domaines de pointe de cette discipline. Les doctorantes et doctorants pourront être regroupés selon l’un ou l’autre des grands axes qui structurent le programme : milieux de vie, environnement naturel et un axe plus orienté vers l’intervention qui fait l’interface entre ces deux premiers axes thématiques.


Une séance d’information sur le doctorat en géographie sera offerte en ligne, le mercredi 17 avril, de 12 h à 13 h. Il est possible de s’inscrire à la séance dès maintenant.

Les axes de formation et de recherche privilégiés au sein du doctorat ont été retenus en fonction des champs d’intérêt des professeures et professeurs du Département de géographie de l’UQAM, mais aussi et surtout en lien avec l’évolution récente de la géographie comme domaine scientifique et avec les demandes sociales et professionnelles en matière d’expertise territoriale de haut niveau.

Les personnes hautement qualifiées en géographie sont par exemple fort prisées dans les domaines des hautes technologies de l’information, des transports, de l’environnement et de la santé, des multiples formes d’aménagement et de gestion des territoires urbains et ruraux, ainsi que du développement régional. Depuis plusieurs années, le marché est favorable pour ces diplômés hautement qualifiés. 

Géographie citoyenne

doctorat en géographie- murale

La programmation du doctorat en géographie de l’UQAM s’inscrit dans une perspective citoyenne de la géographie, ce qui implique la recherche de solutions aux divers problèmes territoriaux qui se posent de manière de plus en plus aigüe alors qu’on prend davantage conscience de la crise de l’actuel modèle sociétal, économique et environnemental et de ses effets déstructurants sur les territoires. Cette programmation adopte une vision holistique et intégrative de la géographie, abordant simultanément la géographie humaine, la géographie physique et l’information géographique.

Pertinence scientifique

À terme, les doctorantes et doctorants contribueront à l’analyse et à la compréhension de phénomènes environnementaux et socio-territoriaux complexes ainsi qu’à l’élaboration de solutions permettant de résoudre les multiples défis majeurs de nature territoriale qui se posent aujourd’hui à nos sociétés. À titre d'exemple, le programme vise à développer de nouveaux outils d’analyse, de modélisation et d’action dans les deux champs suivants : 

  • Les études de la transformation et de l’organisation socio-territoriales des milieux de vie et des questions associées aux bien-être et bien commun concernant les modes de vie de la population. 
     
  • Les études et analyses relatives à la gestion de l’eau, des sols, des forêts ou des risques dans les milieux naturels et sociaux, ruraux et urbains. 
doctorat en géographie uqam - Nord du Québec

Pertinence sociale

doctorat en géographie uqam - développement communautés locales

De nombreux documents témoignent des priorités des gouvernements en matière de formation de haut niveau et de production des connaissances dans le domaine de la géographie (Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation, Politique québécoise de sécurité civile, Réforme gouvernementale de la gouvernance territoriale, Plan d’action gouvernemental en économie sociale, Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, etc.) Le besoin du renouvellement de la planification et du développement des territoires est aussi plus invoqué que jamais avec, entre autres, l’émergence de nouvelles approches tels la croissance intelligente, le développement intégré des communautés locales, la gestion intégrée de l’environnement et la prévention concernant les risques sociaux et environnementaux.

Le doctorat en géographie de l’UQAM vise à former du personnel hautement qualifié capable de participer à la mise en œuvre de ces processus de planification qui font largement appel à la prospective, à des exercices de vision stratégique et aux modalités formelles et informelles de participation des parties prenantes.

Structure et cours du programme

Le programme est constitué d’une scolarité de 18 crédits comprenant:

  • Un séminaire d’intégration disciplinaire (GEO9001 – Dynamiques territoriales, 3 crédits). Ce séminaire d'intégration veut permettre à l'étudiant d'affiner sa compréhension et son usage de la perspective territoriale et scalaire qui caractérise toute réflexion en géographie. De nature épistémologique, théorique et conceptuelle, ce séminaire veut amener la personne doctorante à bien comprendre et opérationnaliser l’originalité et l’importance de l’approche géographique en s’appuyant sur des réflexions concernant les diverses dynamiques territoriales et scalaires qui animent nos milieux et modes de vie;
  • L’examen doctoral ( GEO9040, 9 crédits) comportant une présentation écrite et orale de l’état de la connaissance concernant le sujet de la recherche, ainsi que l’exposé de la méthodologie de la recherche à réaliser;
  • La possibilité de choisir entre un séminaire de spécialisation parmi la banque de séminaires de 3 crédits offerts à l’UQAM ou un stage de recherche dans un centre de recherche reconnu ou dans une entreprise effectuant de la recherche et du développement (GEO9008 – Stage de recherche, 3 crédits);
  • 3 activités de 1 crédit chacune (GEO9003, GEO9004 et GEO9005 – Méthodes et pratiques en géographie I à III) , inscrite à chacune des trois années du programme, ont pour but de permettre à la personne doctorante de mieux comprendre et anticiper les diverses étapes de la réalisation d'un doctorat. Ces activités proposent donc une formation complémentaire en ce qui concerne les aspects administratifs, financiers, logistiques et techniques de la démarche doctorale (et non pas sur ses aspects analytiques qui relèvent de la direction de la recherche). Sont ainsi abordées la planification des diverses phases et entreprises tant scientifiques que logistiques du doctorat (calendrier tri-annuel), des formations à l’utilisation des ressources, aux normes d’éthique à respecter, à l’écriture scientifique, aux demandes de subvention, à l’écriture de devis, etc..

Les activités de recherche de 72 crédits incluent :

  • Le projet de thèse (GEO9002 – 3 crédits) qui est un séminaire de nature méthodologique;
  • La thèse (69 crédits).

Lors de ces activités de recherche, et tout spécialement dans la thèse, les doctorantes et doctorants devront témoigner d’une aptitude à mener à bien une recherche originale et autonome et à apporter une contribution à la connaissance.

doctorat en géographie uqam - dendochronologie

Axes principaux et secondaires du programme

  • Milieux de vie: développement territorial, populations et cultures.
  • Environnement naturel: biogéographie et systèmes, évolution et modélisation des géosystèmes.
  • Zone d'interface: systèmes d'information géographique, risques et impacts.

Grâce à leurs activités de recherche, les doctorantes et doctorants pourront se spécialiser dans l’un des différents sous-axes du programme tout en tirant profit, de façon transversale, des compétences en géographie humaine, en géographie physique et en science de l’information géographique du corps professoral. On peut télécharger une liste plus détaillée des axes et sous-axes en cliquant ici.

Trouver une directrice ou un directeur de recherche

Professeures et professeurs habilités pour encadrer un projet de doctorat en géographie

  • Mario Bédard
  • Stéphane Bernard
  • Étienne Boucher
  • Olivier Caron
  • Claude Codjia
  • Mélanie Doyon
  • Philippe Gachon
  • Michelle Garneau
  • Daniel Germain
  • Laurie Guimond
  • Yannick Hémond
  • Sylvie Joublot-Ferré
  • Juan-Luis Klein
  • Sylvain Lefebvre
  • Yann Roche
  • Nicole Sanderson
  • Catherine Trudelle

Découvrez les membres du corps professoral du Département de géographie en visitant ce répertoire.

Demande d’admission

Pour faire une demande d’admission ou pour obtenir davantage d’information sur le programme, visitez la page du doctorat en géographie sur le site Internet du registrariat de l’UQAM.

Renseignements

Pour soumettre un sujet de thèse doctorale ou pour tout autre renseignement, communiquez avec Aicha Bouara, secrétaire de direction et de programmes d’études au Département de géographie, au courriel doctorat.geographie@uqam.ca.

Dossier de presse

Actualités UQAM: Nouveau doctorat en géographie offert à l’automne 2024

Personnes-ressources

Aicha Bouara | Secrétaire de direction et de programmes d’études

Étienne Boucher | Professeur et directeur des programmes de maîtrise et du programme de doctorat

Albums photos de la soirée de lancement du doctorat

Faculté des sciences humaines de l’UQAM

Incontournable du domaine des sciences humaines et sociales, la Faculté des sciences humaines de l’UQAM propose des programmes d’études solidement ancrés tant sur le plan théorique qu’empirique. Elle offre un milieu universitaire dynamique, stimulant et inclusif propice à la réalisation de recherches novatrices, à la liberté intellectuelle et à la démocratisation des savoirs.

Coordonnées

Département de géographie
Local A-4275
1255, St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3R9